Consulter un avocat pour son divorce : Guide et Conseils

Vous ou votre conjoint songe à la rupture et entame une procédure de divorce ?

Vous n’êtes pas seul(e) ! Cette dure épreuve de la vie se présente malheureusement couramment dans nos sociétés occidentales.

Vos proches vous entourent, les professionnels du droit vont mener la rupture du contrat de mariage et ses conséquences (sort des enfants, pension alimentaire, attribution du logement, etc.).

Avocatinfo est là pour vous aider dans vos démarches.

Recevez gratuitement 3 devis juridiques

Rappel : Le mariage donne lieu à des obligations et devoirs de la part de chacun des époux : Obligation de vie commune, Respect Fidélité Assistance et Secours, Education des enfants, Direction du foyer et de la ménage.

Si l’une de ces obligations ou l’un de ces devoirs cesse d’être respecté, le contrat de mariage est considéré comme rompu et motif de divorce « pour faute » ou « pour altération définitive du lien conjugal par exemple.

Comment choisir son avocat de divorce ?

En situation de divorce, on se sent souvent perdu et désorienté quand vient le moment de choisir un avocat : honoraires, procédures de divorce, spécialisations de droit, critères.

Comment s’y retrouver et choisir un avocat pour représenter sa partie dans la procédure de divorce ?

Lors d’une procédure juridique, le principal déterminant dans le choix de son avocat est celui de la confiance que l’on peut lui accorder.

Celui-ci va connaitre des détails de votre vie familiale, conjugale, professionnelle etc.

Il est très important de lui faire assez confiance pour lui confier les outils nécessaires à votre démarche juridique. Disponibilité, qualifications…

Retrouvez tous les critères pour choisir un bon avocat sur notre page !

avocat

La présence d’un avocat est-elle obligatoire  pour un divorce ?

Oui ! Et ce, pour n’importe quelle forme de divorce ou affaire judiciaire à l’exception du divorce par consentement mutuel depuis le 1er janvier 2017.

La présence d’un avocat n’est pas obligatoire à chaque étape de la procédure, toutefois il est conseillé d’être suivi sur toute la durée de la procédure et de souscrire à un forfait concernant ses honoraires.

L’avocat a un rôle d’information, d’assistance et de guide, il rédige, mène les procédures et surtout il vous représentera lors de l’audience et sur toute la durée de la procédure pour garantir vos droits et intérêts.

Prix d’un avocat spécialisé dans le divorce

Les honoraires de l’avocat sont librement choisis entre  l’avocat et son client; ils varient selon la notoriété du cabinet, de la disponibilité requise etc.

Cependant, il existe des aides pour frais juridiques dans certains contrats d’assurance, l’aide juridictionnelle ou des consultations gratuites de représentants.

N’hésitez pas à vous renseigner ! Celles-ci ont pour vocation d’informer sur les droits, leurs usages et de guider les démarches judiciaires.

Il ne s’agit en aucun cas d’un engagement !

Toutefois nous soulignons que si l’affaire est complexe ou s’il existe des litiges importants entre les parties, les honoraires de votre avocat grimperont de façon proportionnelle, ou plus.

Renseignez-vous sur le système de facturation des avocats que vous consultez.

Certains professionnels facturent à l’heure dédiée à votre affaire quand d’autres fixent une sorte de forfait pour votre représentation.

honoraires avocats

Nous ne pouvons pas indiquer une fourchette approximative de coûts pour un avocat.

Cela varie beaucoup selon la ville, la complexité du jugement ou la notoriété de votre représentant.

On compte facilement 3-4 000 euros pour une procédure simple de divorce conjugal. Attention à ne pas oublier les coûts annexes post-jugement.

Ils comprennent en règle générale l’éventuel règlement d’une pension alimentaire d’une partie à l’autre, la chute des ressources financières des deux parties ou la hausse de charges mensuelles par exemple.

Les différents divorces considérés en France

Le divorce à l’amiable

Lors d’un divorce à l’amiable, les deux époux désirent et s’entendent sur la rupture du contrat de mariage et ses conséquences.

Le mariage est dissous 15 jours après la prononciation du divorce, si aucun Appel n’est formulé. Pour plus d’informations sur les modalités du divorce par consentement mutuel, cliquez ici.

Le divorce pour faute

Le divorce peut être invoqué et demandé par un époux s’il considère que l’autre époux a commis une violation grave ou répétée qui rend la vie à deux impossible.

La demande doit être accompagnée de preuves pertinentes des faits. Tout savoir sur les causes d’un divorce pour faute.

Le divorce pour acceptation du principe de la rupture

Le divorce pour acceptation du principe de la rupture du mariage est une forme dérivée du divorce à l’amiable ou par consentement mutuel.

Les deux époux sont d’accord pour divorcer mais ne parviennent pas à s’entendre sur les modalités et conséquences de cette rupture.

La tentative de conciliation mise en place par le Juge aux Affaires Familiales a un rôle déterminant dans ce type de procédure. Retrouvez ici des informations complémentaires sur les divorces pour acceptation du principe de la rupture.

Le divorce pour altération définitive du lien conjugal

On parle d’altération définitive du lien conjugal quand celui-ci n’existe plus (ou quasiment).

Ce type de divorce est invoqué en cas – par exemple – de cessation volontaire de vie commune (l’un des époux cesse tout simplement de remplir ses devoirs matériel et/ou affectif envers l’autre).

Il faut cependant que la cessation de vie commune ait lieu depuis au moins deux ans pour pouvoir être invoquée.

Cliquez ici pour obtenir plus d’informations sur le divorce pour altération du lien conjugal et la procédure de divorce.

Montant des pensions alimentaires

Après leur divorce, les parties voient leurs charges mensuelles augmenter quand leurs ressources se réduisent alors dû à l’absence du 2e revenu.

Il est très courant que l’un des époux verse à l’autre une pension alimentaire afin de remplir son devoir d’assistance suite à la rupture du lien conjugal.

En effet une mère n’est alors pas abandonnée financièrement par son ex-mari, la loi l’oblige à lui verser un montant mensuel.

La pension alimentaire – dont le montant est soit fixé par les époux soit par le juge – doit correspondre aux besoins de l’époux bénéficiaire et des éventuels enfants (éducation, entretien, études, loisirs, soins etc.). Retrouvez ici tous les détails sur l’obtention et le montant des pensions alimentaires.

Les avocats spécialisés dans le divorce en France

Trouvez votre avocat près de chez vous !

N’oubliez pas que votre avocat est votre représentant, n’hésitez pas à en consulter plusieurs avant de faire votre choix définitif.

Ce choix est stratégique ! Il est important que la procédure, ses modalités, enjeux, coûts et échéances vous soient clairement établies et expliquées.

N’hésitez pas à vous rendre d’abord à des séances de consultations gratuites, si votre lieu de résidence en propose, pour discuter de votre situation avec plusieurs interlocuteurs et ne vous fixez pas de barrières géographiques votre avocat idéal se situe peut-être dans la ville ou arrondissement voisin !

Encore une fois, gérer une situation de divorce n’est pas facile.

Votre avocat est là pour vous épauler et vous aiguiller dans cette transition, le mot d’ordre est Confiance !